Malgré son immensité, cette région ne compte que 0,5% de la population Québécoise. Située au 49e parallèle et complètement sur le bouclier canadien, le Nord-du-Québec est région distincte et sans pareil. Elle est voisine du Labrador et de la Côte-Nord à l’est, de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Mauricie et de l’Abitibi-Témiscaminque au sud, de la baie James et de la baie d’Hudson à l’est ainsi que de la baie d’Ungava et de la mer d’Arctique au nord. Il y a 80% des îles au large des côtes de la Baie d’Hudson et de la Baie d’Ungava qui font partie du territoire du Nunavik. Le Nord-du-Québec est séparé en deux principales régions touristiques : Eeyou Istchee Baie-James et le Nunavik.

Tendez l’oreille, ouvrez les yeux et prenez une bouffée d’air frais; vous entrez sur un grandiose territoire, Eeyou Istchee Baie-James. Étant l’un des derniers espaces naturel vierge de toute corruption marquée de la trace de l’homme, cette région touristique offre des spectacles impressionnants à ses invités. Ayant d’innombrables rivières et lacs regorgeant de poissons, d’une faune et d’une flore sans pareil, elle semble projeter une allure austère au départ mais se révèle douce aux yeux de ceux qui oseront s’y aventurer. À Eeyou Istchee Baie-James, les habitants se réchauffent le cœur avec les quelques festivals offerts.

Considérée comme une région touristique sans pareil dans la province, les visiteurs en soif d’aventure seront invités à visiter la région la plus septentrionale du Québec : le Nunavik. Situé au Nord du 55e parallèle, un dépaysement assuré y attend quiconque se laissera emporter par la beauté sans égale de ce territoire nordique où vivent depuis des millénaires les Inuits. Afin de s’immerger dans la culture locale, il est possible de passer la nuit dans un véritable Igloo et de pratiquer la chasse et la pêche.

En l’absence du stress urbain, des klaxons et des bouchons de circulation, le Nord-du-Québec offre des couchers de soleil à couper le souffle et des nuits étoilées des plus spectaculaires. Cette région nordique aux différentes teintes de couleur offre des centaines de kilomètres de sentiers de vélo, de raquette, de ski de fond, de véhicule tout-terrain, de motoneige et de sentiers pédestres. La Baie-James inspire l’aventure, la conquête, le rêve, la prospérité, et ce, depuis plusieurs générations. Autrefois, ce rêve a commencé par la traite des fourrures par les coureurs des bois. Ensuite, ce fût par l’exploitation des mines, de la forêt et de l’hydroélectricité des aïeux des habitants, pour enfin le continuer grâce à la diversification de l’économie régionale. Le tourisme, la transformation secondaire, les services et l’agroalimentaire regroupent les activités économiques du Nord-du-Québec.

Il n’a pas à douter, la région du Nord-du-Québec a beaucoup à offrir grâce à ses habitants. Choisir de s’y établir, c’est choisir de vivre en harmonie avec la nature dans un milieu de vie sain.