Excellente destination de villégiature, cette région n’a rien perdu de son charme au fil des années et a su conserver ses racines ancestrales. Retrouvant encore quelques nations amérindiennes algonquines, les réserves indiennes Kitigan Zibi et Lac-Rapide, elle témoigne du riche passé de ces cultures et du lien intime qui les unit à la nature.

Séparée naturellement de l’Ontario par la rivière des Outaouais au sud, la région se trouve au Nord-Est de l’Abitibi-Témiscamingue et à l’Ouest de la région des Laurentides. Elle comporte quelques MRC, soit : MRC de Papineau, MRC des Collines-de-l’Outaouais, MRC de La Vallée-de-la-Gatineau et MRC de Pontiac.

La région de l’Outaouais est notable grâce à son contraste entre ses centres urbains, ses étendues de forêt, ses collines et ses vallées ainsi que ses secteurs ruraux et urbains. L’économie de l’Outaouais s’est construite autour de ce contraste, donnant naissance à deux réalités distinctes, population de ville et population rurale, les deux étant complémentaires l’une à l’autre, créant une harmonie économique.

Gatineau, ville prêchée par la populace urbaine, culmine par ses multiples centres commerciaux en plus d’être à proximité de la capitale nationale du Canada, Ottawa. Plusieurs bureaux ministériels à proximité permettent une économie stable, ainsi qu’une collectivité bilingue florissante. Puisque c’est une zone régionale à forte concentration de population, elle contribue grandement aux industries de services qui y ont établi, pour plusieurs, leur siège social. Le marché du luxe s’y est considérablement développé : les appartements et les condos de prestige sont très recherchés dans ce coin de pays. La qualité de vie prestigieuse des environs de Gatineau offre des possibilités de carrières, d’accomplissement et de triomphe pour quiconque désirant s’y investir.

La seconde zone, à faible concentration démographique, se distingue par une exploitation forestière ou agricole remarquée. Il ne faut toutefois pas sous-estimer la valeur de cette zone qui se mousse d’opportunités d’affaires et de demeures luxueuses. Les collines, les vallées et les forêts à proximité permettent une exploitation forestière ou agricole remarquée. Les activités récréatives permettent également l’exploitation de la zone rurale. Pour la plupart des citadins, l’échappatoire du week-end en nature est indispensable à leur rythme de vie.

L’infrastructure touristique de la région se consolide en de nombreux lieux d’attractions. Randonnée pédestre, vélo, équitation, camping, ski de fond, motoneige et spa, sans oublier le Casino du Lac-Leamy, le Bal de Neige, le festival de montgolfières de Gatineau, le patinage sur la plus grande patinoire au monde au canal Rideau; l’Outaouais offre une diversité d’activités ahurissantes. Pour les plus curieux, huit musées nationaux se consacrant à l’art, à la nature, à l’histoire, à la technologie, à la science et à l’aviation, savent faire bouillir leur soif de connaissances et de culture. Petits et grands sont également invités à visiter l’exceptionnel Parc Oméga à Montebello, où il est possible d’aller à la rencontre d’animaux sauvages dans le confort de son véhicule.

Il n’y a pas à dire, la région de l’Outaouais rayonne d’expériences qui n’attendent qu’à être vécues à fond.