Le Saguenay–Lac-Saint-Jean compte 49 municipalités regroupées, pour la plupart, en quatre municipalités régionales de comté (MRC), soit : la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, la MRC du Domaine-du-Roy, la MRC du Fjord-du-Saguenay, la MRC de Maria-Chapdelaine. On y compte également une communauté autochtone innue (anciennement surnommé les Montagnais), Mashteuiatsh, réserve indienne de la région.

Entourée des régions du Nord-du-Québec, de la Côte-Nord, de la Capitale-Nationale et de la Mauricie, le Saguenay-lac-Saint-Jean n’a rien à envier à ses sœurs. En effet, cette région a la chance d’être près du Fleuve, de bénéficier de l’immense lac Saint-Jean ainsi que du fjord Saguenay. Le fjord, surtout en automne, offre un merveilleux spectacle à qui désirera se lever tôt afin d’admirer la brume matinale envelopper les eaux calmes.

Puisque le Saguenay-Lac-Saint-Jean se situe plus au nord de la province de Québec, son climat est plus frais, ce qui favorise une agriculture distincte associée à la nordicité. Il n’y a toutefois pas que les bleuets Saguenéens qui font le renom de ce coin de pays. Le parc national du Mont-Valin, le parc national du Fjord-du-Saguenay, le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, ses rivières, ses lacs ainsi que le tempérament jovial de ses habitants attire de nombreuses personnes.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une vaste région qui dispose d’une offre touristique variée.
Randonnée pédestre, bicyclette autour du lac Saint-Jean, rafting, observation d’animaux sauvages au zoo de Saint-Félicien, traineau à chien, raquette ou pêche sur glace, font partie des activités annuelles proposées par la région administrative. Réputée pour ses pistes de motoneige de 3 300 km de sentiers balisés, cette région est un véritable terrain de jeu naturel pour les motoneigistes. Une activité également recommandée en hiver est la raquette au Mont-Valin. Les arbres ensevelis sous le poids de la neige créent un village fantôme de sapins blancs, spectacle ahurissant.

Côté qualité de vie, les Saguenay-Jeannois font partis des citoyens les plus joyeux du Québec. De nature généreuse et accueillante, ces citoyens savent accueillir à bras ouverts les nouveaux habitants. Autrefois, cette région du Québec était principalement un lieu de prédilection pour les coureurs des bois. Ce n’est qu’au cours du XIXe siècle que commença la colonisation, résultant à 276 000 habitants aujourd’hui.
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la langue française prend des tournures farfelues amusantes et aux résultats d’expressions unique, donnant une saveur exquise aux villageois. Leur réputation est remarquable dans toute la francophonie, ce qui leur procure un charme indéniable. Il n’y a pas à dire, en plus d’être charmants, les Saguenay-Jeannois sont des êtres au cœur tendre et travaillant.

Connue pour ses panoramas naturels exceptionnels, la région a tout à offrir aux investisseurs immobiliers séduits par la beauté de la région. Que ce soit dans les villages ou en nature, il est assuré pour toute personne désirant s’y établir qu’une symbiose entre l’être et la nature y sera créée.