marche-immobilier-quebec-2020

Le marché immobilier du Québec en 2020

Investir à Montréal, c’est très bien, mais investir ailleurs au Québec l’est tout autant. En effet, les chiffres et les statistiques annoncés pour 2020 sont prometteurs et présagent d’un excellente année en matière d’immobilier pour toute la province. La région de Québec connaît un intérêt croissant pour les investisseurs canadiens et étrangers, selon le Registre Foncier du Québec. En bref, le marché immobilier du Québec va bien et fait des petits.

Un marché immobilier québécois en plein boom

Les maisons unifamiliales

D’après les statistiques, le nombre de ventes de maisons unifamiliales a augmenté de 2% chaque année depuis 2017 dans l’agglomération de Québec. De janvier à septembre 2019, 5 771 unifamiliales ont été vendues dans la RMR de Québec selon les actes publiés au Registre foncier du Québec. Plus précisément, parmi les dix municipalités, villes ou arrondissements au Québec qui se sont particulièrement démarqués par les plus fortes croissances des ventes résidentielles, on y trouve l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery, avec un total de 937 ventes, pour une hausse de 24% ! Par rapport à l’an dernier, le nombre de ventes de propriétés a grimpé de plus de 10 % dans 11 régions du Québec.  En ce qui concerne le prix médian, une augmentation de 2% a été comptabilisée au cours des neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2018 pour atteindre 266 000$.

Les copropriétés et les condos

En ce qui concerne les copropriétés, malgré une forte hausse du nombre de ventes (Au total, 37 636 copropriétés ont changé de main entre novembre 2018 et octobre 2019) par rapport à l’année précédente, les prix semblent stagner en 2019. De plus, pour les neuf premiers mois de l’année 2019, le prix médian est à peine supérieur de 1% à celui de la même période cinq ans plus tôt en 2014.

En contrepartie, la construction de nouvelles copropriétés et condos va bon train et continue de séduire les acheteurs. Bien que les taux d’acquisition varient d’un secteur à l’autre, globalement, la couronne nord a enregistré une hausse des ventes de condos depuis janvier.

De nouvelles formes d’investissements immobiliers

La construction d’immeubles résidentiels poursuit sur sa lancée, surtout celle des copropriétés. Une tendance se dessine depuis plusieurs années, la copropriété mixte, qui conjugue du résidentiel et du commercial dans le même immeuble.

Les avantages d’opter pour de telles constructions sont nombreux, tant pour les promoteurs que pour les résidents qui ont accès à une multitude de services sur place.

Investisseurs et familles, sachez que le taux de chômage au Québec demeure très bas, la croissance économique se porte bien, les salaires augmentent et les taux d’intérêts sont bas. Cette situation stimule la demande de crédit et le montant total pouvant être emprunté pour l’achat d’une propriété.